facebook

twitter

linkedin

instagram

Tél. : 01 49 15 55 00
Mon panier
Aucun article
>
logo-lacitemaraichere.com



L'Agence Communale de la Transition Écologique et Solidaire - ACTES

Au deuxième trimestre 2020, on comptait en Seine-Saint-Denis une moyenne de 178 000 demandeurs d’emploi tout confondu (catégories A, B et C), dont 144 290 demandeur·euse·s d’emploi tenu·e·s de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A). Ce dernier nombre a augmenté de 21,1% soit plus de 25 000 personnes en un an. La crise sanitaire a mis en lumière, une fois encore, les inégalités territoriales flagrantes que subit la Seine Saint-Denis. Nous le savons, les premier·ère·s qui perdent leurs emplois sont trop souvent les moins qualifiés. Elles et ils ont pourtant compté parmi ceux qui permettent sur le terrain au pays de faire face à la crise sanitaire. Ce sont celles et ceux aussi qui auront le plus de mal à retourner à l’emploi par la suite. 

 

L’État, via son Pacte Ambition remis au président de la République le 10 septembre 2019, avait déjà engagé une dynamique en faveur de l’insertion, et décidé de doubler les postes en Insertion par l’Activité Économique en 5 ans.

 

Face à ces constats et pour s’appuyer sur cette dynamique, la ville de Romainville souhaite prendre toute sa part dans ce combat pour l’emploi, en devenant actrice de l’Insertion par l’Activité Économique. Elle souhaite y prendre sa part, d’autant plus que l’offre d’insertion (nombre de salarié·e·s en insertion sur nombre de demandeur·euse·s d’emploi catégorie A) est en Seine Saint-Denis de 25% inférieure à celle de la région Île-de-France.

 

 

Mais la Ville de Romainville souhaite le faire sur la base d’une conviction forte et en s’appuyant sur une méthode.

  • Une conviction forte : les transitions écologiques et sociales à opérer sont des vecteurs de développement économique endogène, denses en emploi local et accessibles à tous et toutes.
     
  • La méthode : en mettant en place un Atelier Chantier d’Insertion (ACI), via l’Agence Communale de la Transition Écologique et Solidaire (ACTES), dont la Cité Maraîchère constitue le premier jalon, la collectivité s’engage dans l’exemplarité de l’accompagnement socio-professionnel proposé.
     

 

Cet engagement fort oblige la Ville d’une part à construire des parcours d’insertion vecteurs de débouchés professionnels porteurs pour les futur·e·s salarié·e·s en insertion (en complémentarité et non en concurrence des activités des agent·e·s de la Ville).

 

D’autre part, l’accompagnement socio-professionnel mis en place doit permette d’élargir le champ des possibles aux salarié·e·s en insertion, avec des parcours adaptés selon les profils. Avec une exigence : faire de l’insertion par l’activité un sas vers l’emploi pour les personnes les plus en difficulté.
 

Sous l’impulsion d’ACTES et de la Cité Maraîchère, de nombreux vecteurs d’insertion sont ainsi possibles : agriculture urbaine, sensibilisation au tri et au zéro déchet, lutte contre le gaspillage alimentaire, développement de nouvelles mobilités, lutte contre la précarité énergétique, alimentation durable et solidaire, réemploi…

Le domaine des possibles est large !